Alan Moore – Le génie British et Barbu du comics en 10 Planches.

Alan Moore – Le génie British et Barbu du comics en 10 Planches.

Il y a peu de noms aussi importants que celui d’Alan Moore dans le monde des comics. Ses intrigues, ses personnages et ses univers ne sont que le reflet d’un génie littéraire au service d’un medium qu’il a réussi à faire monter au panthéon des arts nobles. Avec ces penchants anarchistes, ces questionnements philosophiques, son appétence pour l’ésotérique et sa barbe de druide, Moore et ses partenaires illustrateurs nous ont offert des tours de magie. Sans plus attendre, voici Alan Moore en 10 Planches

10.The Ballad of Halo Jones – Alan Moore & Ian Gibson
(1984-1986)

Halo Jones in Color dans 2000AD

Probablement le plus connu des travaux de Moore dans 2000AD, la ballade de Halo Jones est l’histoire d’une femme ordinaire, née dans une extrême pauvreté, mais éligible à un destin fabuleux. Un voyage dans les étoiles au travers d’une guerre interplanétaire.

Dès ses premiers textes, Moore démontre de véritables talents de scénariste. Un style concis et une fascination pour la position de l’individu dans la société. A noter la création du premier personnage principal féminin de 2000AD. Malheureusement, la série finira avant la fin de la balade. .

Un contentieux entre Moore et la maison d’édition de 2000AD nous empêchera de connaitre l’aboutissement de l’aventure. Mais 36 ans après sa sortie, Halo Jones a toujours ses émules. Et certains n’hésiteraient pas à placer Halo Jones comme le meilleur travail de Moore. Et puis, rien que pour le travail en noir et blanc de Ian Gibson : Foncez !

De préférence en Librairie ISBN #979-1090916456 ou sur Amazon :
La ballade de Halo Jones de Alan Moore et Ian Gibson chez Delirium

9. TOP 10 – Alan Moore & Gene Ha
(1999-2001)

Top 10 : l'arrivée au commissariat

Imaginez un polar dans une ville où chaque femme, chaque homme et chaque enfant ont des supers pouvoirs. C’est le monde de TOP 10. C’est surtout le retour de Moore dans le monde des super slips américains. Et il va se dépasser. Dans un commissariat, Moore va créer des personnages tous plus décalés les uns que les autres.

TOP 10 illustre t’il l’amour d’Alan Moore pour le Silver Age ? Il n’est pas un scénariste cyberpunk; les cyberpunks sont des cyniques utilisateurs de la technologie. Lui est un « croyant » d’une prophétie de la science fiction.  

Et donc tous ses personnages auront pour ambition de convaincre. Un chien – capitaine du commissariat- en chemise hawaïenne… Une religieuse volant comme un aigle… Un disciple sataniste au costume de paon… TOP 10 est l’hommage de Moore à la science fiction déguisé dans un mélodrame scientifique.

De préférence en Librairie ISBN #978-2365778091 ou sur Amazon :
TOP 10 de Alan Moore et Gene Ha chez Urban Comics

8. Tom Strong – Alan Moore & Chris Sprouse
(1999-2006)

Illustration de Tom Strong : cérémonie

L’héroïsme dans sa forme la plus pure, sans naiveté. Un hommage à l’ère du Pulp, en toute sobriété comme sait si bien le faire Alan Moore. Les origines de Tom Strong font référence à deux icônes de notre génération : Tarzan et Superman. Strong est un superslip, né de parents scientifiques naufragés en Afrique, le personnage sera élevé d’abord par sa famille dans un laboratoire puis par une tribu locale. Il se marie avec la fille d’un chef tribal et crée sa famille (avec sa fille Tesla). Il ne cessera donc de défendre ce microcosme contre les supervilains.

Certains compareront ce personnage à un Superman nietzschéen. Notamment à cause de l’histoire avec les nazis et la création d’une race supérieure. Néanmoins, les plus aguerris y verront des tonnes de clin d’oeil à l’age d’or des comics. Dans l’écriture de Moore mais aussi et surtout dans le dessin de Sprouse. Probablement moins engagé que le reste des oeuvres de l’anarchiste mais avec beaucoup d’honnêteté dans le scénario (Moore évitera les clichés de l’homme blanc face aux autochtones et la supériorité génétique de Superman). Une grosse inspiration de Doc Savage.

De préférence en Librairie ISBN #979-1026821137 ou sur Amazon :
Tom Strong de Alan Moore et Chris Sprouse – Tome 1 chez Urban Comics

7. Captain Britain – Alan Moore & Alan Davis
(2002-2005)

Le fameux Captain Britain contre Mad Jim Jaspers

Brian Baddock, alias Captain Britain a été créé par le scénariste Chris Claremont et le dessinateur Herb Trimpe en 1976. Dédié au marché britannique, il sera la version british du déjà célèbre Captain América. Cependant ce sera Alan Moore qui installera de manière définitive l’histoire de ce personnage. La pate de Alan Davis lui donnera ce caractère d’icône et figera les lignes du superslip.

Captain Britain sera le hit de Moore dans le monde des superhéros et représentera le point culminant de sa carrière américaine déjà bien fournie. Des histoires denses sur un tempo effréné. Le superhéros façon Moore contient les codes Marvel mais il y a toujours une certaine frontière que Moore s’autorise à franchir. Que ce soit dans la qualité des pouvoirs des supervilains, ou dans le mysticisme qui émane des épisodes. En somme, un mix Marvel / Moore éphémère mais efficace.

De préférence en Librairie ISBN #978-2845387683 ou sur Amazon :
Captain Britain de Alan Moore et Alan Davis chez Panini

6. The league of Extraordinary Gentlemen – Alan Moore & Kevin O’Neill
(1999-2010)

Un des gentlemen extraordinaires dans une scène de bataille

Selon Moore, l’idée de départ était de créer une version anglaise de Justice League mais époque victorienne. Evidemment, l’histoire originale a tellement évolué qu’elle porte aujourd’hui sa propre identité. Une équipe de personnages littéraires comme Mina Harkness de Dracula, l’aventurier Alan Quartemain, Captain Nemo et le musclé Mr Hyde recrutée pour sauver l’Angleterre. Un voyage dans l’Histoire bourré d’anecdotes et d’intrigues animées par un groupe d’antihéros.

Avant l’adaptation cinématographique, ce scénario était probablement l’un des meilleurs des années 2000. Le film lui a donné cette notoriété grand public. Pour moi, les deux supports sont une réussite. Cependant le duo Moore / O’Neill fonctionne à merveille dans l’interaction des personnages et le suspense que génère les missions. Donnez une chance aux premières pages de ce comics et vous serez conquis.

De préférence en Librairie ISBN #978-2809470703 ou sur Amazon :
La ligue des gentlemen extraordinaires de Alan Moore et Kevin O’Neill – Intégrale chez Panini

5. The Killing Joke – Alan Moore & Brian Bolland
(1988)

Joker to Gordon in “Batman – The Killing Joke”

Le joker est plus qu’un simple personnage. Il est aujourd’hui associé à un mythe du supervilain. Il n’a aucun pouvoir si ce n’est son intelligence pour vous montrer les limites du Chaos. (Voir mon billet sur le Joker). Essayer d’humaniser ce personnage et explorer ses origines vous obligent à regarder la folie dans les yeux. Alors bienvenue dans The Killing Joke !

Dès les premières pages, le génie de Moore contrôle le scénario avec une bat mobile sortant de l’asile d’Arkham à vitesse folle, le Joker est libre ! L’histoire s’articule autour de deux séquences : le présent avec l’évasion du Joker et le passé avec un comédien désespéré, allant d’échec en échec jusqu’à sa chute dans un réservoir de produit chimique. Voilà la création du Joker. Ou en tout cas, l’une des versions qu’il nous donne. Pour beaucoup, cette histoire représente l’un des meilleurs chapitres de Batman. Terrifiant, effrayant, fou, rentrant sous la peau du chevalier noir, le Prince du Crime s’habille de son meilleur costume ( les dessins de Bolland sont fantastiques). A travers le Joker, Alan Moore définira un nouveau Batman pour les histoires à venir.

De préférence en Librairie ISBN #978-2365773478 ou sur Amazon :
The Killing Joke de Alan Moore et Brian Bolland chez Urban Comics

4. The saga of Swamp Thing – Alan Moore & Steve Bissette
(1984-1987)

Alan Moore présente Swamp Thing - Page 2 volume 2

Pour Alan Moore, Swamp Thing représente la BD qui a ouvert les portes de la scène américaine. Le créateur du personnage, Len Wein, a appelé en personne ce jeune anglais pour lui demander de prendre le développement de Swamp Thing.

La saga est un comic d’horreur et de terreur dont les histoires font appel à des loups garous, des vampires et des zombies. On y retrouve aussi et surtout une vision apocalyptique de notre monde; avec le développement de sujets comme le traitement des déchets nucléaires, l’environnement, la violence et le racisme d’une plantation de Louisiane… C’est aussi l’introduction d’un de mes personnages préférés : John Constantine (Voir mon billet sur le personnage). Moore va prendre un « héros » lambda et en faire la catapulte de l’univers DC. Remarquable comic engagé et engageant, Swamp changera à jamais la réputation d’Alan Moore. Les dessins de Bissette ajouteront de la teneur et de la profondeur aux messages contemporains et vindicatifs d’un jeune artiste voulant interpeller par son art. A lire et relire.

De préférence en Librairie ISBN #978-2365779869 ou sur Amazon :
Alan Moore présente Swamp Thing – Tome 1 chez Urban Comics

3. From Hell – Alan Moore & Eddie Campbell
(1989-1998)

From Hell de Alan Moore et Eddie Campbell - En couleurs dans la nouvelle edition Delcourt

Malgré le titre qui pourrait refléter un comic d’horreur, From Hell est un récit criminel basé sur l’histoire de Jack l’éventreur (Ok, il y a de l’horreur là dedans aussi !). Le chirurgien franc maçon William Gull assassine ses victimes pour couvrir les évidences d’un enfant illégitime issu de la famille royale britannique. Alan Moore met en relation les scènes de crime de Jack l’éventreur et les évenements historiques de la ville de Londres. Des rites maçonniques, de la lutte des classes, l’héritage de l’empire victorien et La famille royale viennent alimenter le récit de ce personnage charismatique.

Cette série a reçu de multiples Eisner Awards et représente l’un des plus ambitieux projets de Moore. Un énorme volume chez Delcourt (en noir et blanc) ou une nouvelle édition en 3 volumes couleur toujours chez Delcourt vous accompagneront dans la découverte mystérieuse du plus connu des Serial Killer de Londres. Il vous faudra accompagné Jack l’éventreur dans les sombres ruelles, comprendre ce qui le possède et ce qui l’anime. Le dessin de Campbell se marie à merveille avec cet incontournable d’Alan Moore.

De préférence en Librairie ISBN #978-2413016533 ou sur Amazon :
From Hell de Alan Moore et Eddie Campbell – Tome 1 chez Delcourt

2. V for Vendetta – Alan Moore & David Lloyd
(1982-1989)

V for Vendetta de Alan Moore et David Lloyd - Chapitre 1

Alan Moore n’est pas juste un magicien. C’est aussi un anarchiste avec de grandes affinités pour l’occulte. V pour Vendetta est le chef d’oeuvre qui lui a permis de nous donner sa vision politique. Cette BD se place parmi mes 10 meilleurs BD de SuperHéros de tous les temps (provocateur, non ?).

Le personnage principal, V, est devenu très populaire grâce à son masque (Masque devenu le symbole de ralliement de groupes sur internet comme Anonymous). Une adaptation cinématographique est sortie en 2005 – Le film fut relativement bien accueilli par la critique et le public – Alan Moore le déteste…

Un des plus grands titre comics des années 80, V pour Vendetta est une histoire politique dans une Grande Bretagne dystopienne. Le livre raconte l’emergence de la resistance face à la tyrannie d’un gouvernement dictateur. Un projet très personnel pour Moore et un sujet toujours aussi contemporain.

De préférence en Librairie ISBN #979-1026815594 ou sur Amazon :
V pour Vendetta de Alan Moore et David Lloyd chez Urban Comics

1. Watchmen – Alan Moore & Dave Gibbons
(1986-1987)

Page de Watchmen d'Alan Moore & Dav Gibbons - 1er Chapitre

Première BD dans ma liste des meilleurs BD de SuperHéros de tous les temps. Watchmen est un comics sur la véritable implication des superhéros dans notre monde. Comment un SuperSlip américain avec des pouvoir divins peut influencer la guerre froide ? Quelle vigilance doit on placer dans cette nouvelle force ? Quel changement et quel impact sociétal ? Et à quel prix ? Pour toutes ces questions et cette nouvelle idéologie, Watchmen reste l’ultime chef d’oeuvre d’Alan Moore. Il y a un avant et un après Watchmen dans le monde des comics.

Grâce à ce scénario et à l’immense travail graphique de Dave Gibbons, Watchmen est dans la liste des 100 meilleurs livres de tous les temps du Time Magazine. (J’insiste sur le mot livre !) et une des plus belles oeuvres de la littérature anglaise.

Watchmen va tout simplement déconstruire le monde du comics, réorienter les consommateurs vers un public plus adulte. Et surtout affirmer qu’il y a une part très sombre chez les superslips. Parfois copié, Alan Moore n’a jamais été égalé avec cette oeuvre monumentale.

De préférence en Librairie ISBN #978-2365770095 ou sur Amazon :
Watchmen de Alan Moore et Dave Gibbons – Tome 0 chez Urban Comics

Les puristes me demanderont où se cache Prométhée ? et Providence ? ou peut être Néonomicon ? sinon Jerusalem ? L’oeuvre du maintenant retraité Alan Moore est tellement dense que la résumer en 10 planches n’est pas sans risque. Ce qui m’impressionne dans son travail, ce sont ses collaborations. Chaque duo Alan Moore / illustrateur est différent et fantastique à la fois. C’est peut être là que son talent s’exprime le mieux, dans cette synchronisation qu’il arrive à donner entre ses scénarios et les lignes de dessins des artistes qui l’accompagnent.

All images © Alan Moore and any other copyright holders.

Peioa

3 commentaires sur “Alan Moore – Le génie British et Barbu du comics en 10 Planches.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :